Histoire et mission

L'histoire

La fondatrice Angelika Canal sait ce qui est important pour les instruments professionnels pour la manucure et la pédicure. Dans sa profession de podiatre et d'esthéticienne, elle a reconnu le besoin d'instruments de haute qualité dans le secteur des cosmétiques.

Au début, elle cherchait une pince à épiler appropriée et a rapidement découvert qu'il n'y avait pas de qualité adéquate sur le marché.

Angelika Canal a fondé la société Canal Instrumente en 1995 et s'est fixé comme objectif de fournir à l'Autriche et aux pays germanophones des produits de haute qualité.

En novembre 2017 - après plus de 20 ans - Angelika Canal a décidé de vendre l'entreprise à deux de ses employés: l'ancien directeur général Patrick Stampfer et le directeur général adjoint Stefanie Fink. En raison de nombreuses années d'expérience, Angelika Canal travaille toujours en tant que consultante externe pour les deux jeunes entrepreneurs:

Patrick Stampfer et Stefanie Fink travaillent pour l'entreprise depuis 2015 et sont passionnés par la marque «canal» depuis le début. L'entreprise emploie actuellement 10 personnes et approvisionne les pharmacies et les détaillants spécialisés en produits de qualité.

2019-02PYKxjvRibBKXB

Mission

Nous sommes spécialistes des instruments professionnels de haute qualité pour la manucure, la pédicure et l'hygiène bucco-dentaire. Depuis 1995, nous sommes une entreprise autrichienne gérée par son propriétaire. Nous sommes synonymes de produits de qualité supérieure et de stockage qui donne du plaisir. Nous accompagnons nos partenaires par des présentations de produits innovantes et promotionnelles.

Nous offrons à nos clients un excellent service. Cela nous permet de construire des relations de confiance à long terme.

Nos employés sont motivés et enthousiastes. Une culture ouverte de conversation et une forte cohésion caractérisent notre coopération.

Une orientation durable est importante pour nous, c'est pourquoi nous mettons en œuvre des mesures respectueuses de l'environnement et privilégions la coopération régionale.

 

Derniers articles consultés